Anne-Sophie Lapix sacré personnalité TV de l’année 2014




Après deux années consécutives, Cyril Hanouna s’est finalement incliné

« C’est pour moi une immense surprise, car je pensais que les internautes votaient
plutôt pour des animateurs d’émissions plus divertissantes.

Je suis extrêmement heureuse parce qu’il se trouve que cette année il y a une ambiance extraordinaire au sein de l’équipe.
On a l’impression de faire une émission qui vit. C’est très encourageant et très réconfortant,
même s’il ne faut jamais crier victoire en télé » a fait savoir Anne-Sophie Lapix.

Ce talk-show quotidien enchaine actuellement les records d’audience, et s’appuie,
depuis la rentrée sur une équipe renouvelée qui réjouit Anne-Sophie Lapix :
« Si je parle de mon équipe, c’est qu’elle me permet aussi de m’épanouir. J’ai une confiance totale en eux.
C à vous, c’est d’abord une équipe. Ça parait un peu cliché,
mais vous n’imaginez pas à quel point les gens sont motivés dans la rédaction.
On est très heureux de plaire aux gens ! On a peut-être moins de moyens que d’autres, mais on compense. »




Depuis septembre dernier, la journaliste entame sa deuxième saison aux commandes de C à vous sur France 5
tout en présentant parallèlement Mots Croisés sur France 2.







Quant au « duel » avec Cyril Hanouna, tant dans l’élection
de la personnalité TV de l’année, que chaque jour à la télévision,
Anne-Sophie Lapix estime ne pas être « dans une compétition » :
« Je cours tout droit, je vise l’objectif et je ne regarde pas sur les côtés.
Je suis les audiences tous les matins, mais mon but n’est pas là.
Nous voulons arriver à conquérir, dans le bon sens du terme,
les téléspectateurs. »

Pour cette quatorzième édition de la personnalité TV de l’année,
Anne-Sophie Lapix a recueilli 25.18% des suffrages
contre 24.74% pour Cyril Hanouna.











Avec des audiences qui se situent régulièrement au-dessus du million de téléspectateurs depuis le début de l’année 2015,
Anne-Sophie Lapix et sa "bande" ont réussi à trouver leur ton et leur public.
Une embellie à laquelle l’arrivée de Pierre Lescure et d’Anne-Elizabeth Lemoine autour de la table n’est pas étrangère

Le direct est-il une source de stress au quotidien, notamment quand, comme ces dernières semaines,
vous êtes amenés à traiter une actualité parfois délicate ?

J’ai surtout fait du direct dans ma carrière donc ce n’est pas vraiment un critère.
C’est plus la personnalité de l’invité, le thème de l’actualité, qui fait monter le stress. Pas le direct en soi.
Et je n’aime pas trop faire des émissions enregistrées. Je suis habituée et adepte du direct.
L’émission qu’on enregistre pour le vendredi, on la fait un peu différemment. C’est vrai qu’on traîne en longueur,
et on peut se permettre de couper un peu pour récupérer ce qu’il y a eu de plus percutant. Mais ce n’est pas si différent.




Accueil suivant...suivant...

Julie Andrieu jambes isabelle Ithurburu jambes Maya Lauqué jambes Laurie Milliat Desorghe Enora Malagré